Christine Lagarde ne s’inquiète pas pour la croissance française

« Les fondamentaux de l’économie française sont bons: le chômage baisse, l’inflation est totalement maîtrisée et on est sur des perspectives de croissance, si on s’en tient au moral des investisseurs et des ménages, qui devraient nous permettre d’avoir un bon troisième et quatrième trimestre », a-t-elle expliqué. Elle avait confirmé jeudi les prévisions de croissance du gouvernement pour 2007, soit une fourchette de 2 à 2,25%