Mathieu Plane (OFCE) : « La croissance française pourrait être supérieure à 2 % en 2008″

Mils : N’êtes-vous pas trop optimiste compte tenu des différents risques ?

Mathieu Plane : Disons qu’on intègre les risques inhérents à l’environnement extérieur, mais il se trouve que notre analyse conjoncturelle de la croissance française nous amène à penser que la croissance sera supérieure à 2 %. Les éléments qui permettent d’établir ce diagnostic sont en particulier du côté de la demande interne. On devrait avoir une consommation des ménages encore dynamique en 2008, en raison des créations d’emplois, de l’accélération des salaires avec la baisse du taux de chômage, et les mesures fiscales visant à améliorer le pouvoir d’achat.

Et du côté des entreprises, l’investissement devrait rester relativement dynamique en 2008, en raison d’une forte profitabilité du capital des sociétés non financières, et pas seulement celles du CAC 40, de l’apparition de tensions sur les capacités de production, et un encours de crédit toujours dynamique.

Par ailleurs, si depuis 2005 nos prévisions sont régulièrement au-dessus du consensus économique, et que l’on nous taxe souvent d’optimisme, notamment au regard des premiers comptes fournis par l’Insee, il se trouve que la dernière version des comptes donnés par l’Insee est supérieure à notre prévision pour 2005 et 2006. Donc par le passé, nous avons été pessimistes par rapport à la croissance que la France a connue.

Source : Le Monde