Divergence sur les prévisions de déficit 2014 et 2015 entre la Commission Européenne et le Gouvernement

(…) alors que le gouvernement français prévoit dans son scénario un déficit public (État, Sécurité sociale, collectivités locales) de 4,1 % cette année, puis 3,6 % en 2014 et 2,9 % en 2015, Bruxelles annonce 3,8 % en 2014 et… 3,7 % en 2015! La Commission européenne raisonnant «à politique constante», elle prévient donc que, si la France ne met pas en œuvre de nouvelles réformes structurelles ou ne décide de nouvelles économies, elle n’a aucune chance de respecter son objectif de repasser sous la barre de 3 % à cette échéance comme le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, s’y est engagé auprès du commissaire européen aux Affaires économiques, Olli Rehn.Ces chiffres, pour le moins différents de ceux de Paris, ne sont pas le résultat d’une divergence de prévisions de croissance. Pour 2014 et 2015, Bruxelles anticipe une progression du PIB de respectivement 0,9 % et 1,7 % -des chiffres exactement conformes aux prévisions de Paris (…)

Source : Le Figaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>