François Fillon utilise le crédit-révolving pour re-financer Nicolas Sarkozy

La dernière prévision du déficit budgétaire Français au titre de 2009 nous donnait un déficit pour l’année de 160 milliards d’euros.

François Fillon vient de le revoir aujourd’hui à la baisse à 140 milliards d’euros. Le budget 2010, quant à lui, serait de « seulement 110 milliards d’euros ».

(…)

Et pourtant… il avait choisit de nous dire la vérité en septembre 2007:

François Fillon déclarait en septembre 2007 : « Je suis à la tête d’un Etat qui est en situation de faillite sur le plan financier, je suis à la tête d’un Etat qui est depuis 15 ans en déficit chronique, je suis à la tête d’un Etat qui n’a jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans. Ca ne peut pas durer ».

Après environ 160 milliards de dette supplémentaire, au titre des exercice 2007 et 2008, et quelque 250 milliards pour les exercice de 2009 et 2010, François Fillon a décidé de reprendre le langage de ses prédécesseurs sur ce thème-là.

(…)

Vous reprendrez bien des petits fours, n’est ce pas ? le dernier goûter de Nicolas Sarkozy au consulat français de New-York a coûté 400.000 euros. Cette facture-là est cependant bien intégrée dans les chiffres que je viens d’évoquer.

Source : Peuples.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>