La croissance française peut-elle complètement caler ?

Après avoir, pendant des semaines -préélectorales- soutenu mordicus qu’il n’y avait aucune raison de changer les prévisions de croissance (entre 2 et 2,25% pour 2008), le gouvernement s’est résigné à admettre que celle ci pourrait descendre sous la barre des 2%.

(…)

A Bercy, on prévoit désormais que la croissance en 2008 sera comprise entre 1,6% à 1,8%. Une nouvelle fourchette sera officiellement présentée à la Commission économique de la Nation, mi-avril. Pas de miracle : le méchant nuage, parti du marché immobilier américain, poussé par la hausse de l’euro et du pétrole, n’a pas contourné l’Hexagone.

Source : Rue 89

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>